Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture comics Finger Guns

Finger Guns

Date de parution : 26 août 2022

Éditeur : Komics Initiative
Illustrateur : Val Halvorson
Scénariste : Justin Richards
Collection : Komics Initiative Présente
Série : Finger Guns
Catégorie : strange
Public : 18
Isbn 9782491374501

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Finger Guns

Wes a beau essayer de flinguer l'horloge de sa classe, ça ne fait pas avancer le temps, pas plus que les réponses à apporter à ses exercices de math. A la sortie du cours, il se fait traiter de loser parce qu'il n'est pas invité à la fête de Sam. En plus, comme un abruti, il ne voit pas une fille arriver et lui rentre dedans. Et quand il s'aperçoit qu'il devra manger seul parce que son père bossera encore en début de soirée, c'est un peu la totale. Le lendemain, c'est encore un jour ordinaire qui s'annonce. Wes observe un gosse rouspéter parce que son père n'a pas ramené le bon Green Ranger. Il vise le daron avec ses doigts et là, le vieux pète les plombs en brisant le jouet ! Wes renouvelle l'expérience et ça marche, les gens prenent un sérieux coup de speed. Mais assez vite, ça ne marche plus, comme s’il avait des réserves d’énergie assez limitées. Mais quelqu'un a vite remarqué son petit manège. C'est une fille Saudade, celle qu'il avait bousculée. Elle aussi a un don quand elle pointe ses finger guns...

Critique de Finger Guns

Deux ados se rendent compte qu'en pointant les gens « en faisant un pistolet à doigts », ils en changent le comportement. Un comic book qui, en réalité, évoque les violences intrafamiliales de façon assez inédite.Dans l'interview qu'on trouve à la fin du livre, Justin Ricgards fait comprendre au lecteur à quel point son histoire lui est propre et Finger Guns nous apparaît comme encore plus touchant. En pitchant le scénario sur cette posture bien connue qui consiste à rassembler l'index et le majeur en formant un angle droit avec le pouce, comme un flingue à doigts, l'auteur dote un ado de pouvoirs surprenants. Wes est le portrait robot du WASP de classe moyenne. Orphelin de mère avec un père assez absent parce qu'il bosse comme un malade. Un gosse qui s'ennuie au collège, qui commence à avoir des copains qui fument mais qui ne veut pas trop faire de conneries... Et qui, en shootant les gens avec ses doigts, s'aperçoit qu'il peut faire péter les plombs à ses cibles, ou au contraire les rendre zen... Là dessus il rencontre Saudade, une fille de parents immigrés et qui a le même pouvoir. Et qui a surtout un gros problème dans sa vie : un père violent. Et c'est ainsi que le récit switche assez vite du côté du roman social et psychologique, pour délaisser le fantastique. Et c'est très habile de la part du scénariste, dont c'est le premier comic book. Certes, comme toute première oeuvre, il y a de petites maladresses, ce côté un peu pathos renforcé par la dichotomie des logiques d'action (rhaa, qu'est-ce qu'il est méchant cet homme maltraitant et violent), mais pour être tout à fait honnête, c'est toujours interressant de proposer autre chose qu'une simple histoire de super-capacités. Côté dessins, Val Halvorson choisit un graphisme assez doux et des mises en page très simples. Le résultat est efficace, on se concentre sur les aspects du récit quand sa mise en image est sobre et efficace. Au final, Finger Guns est à ranger au rayon des comics intelligents, ceux qui vous parlent de la réalité... et de l'âme humaine.

Auteur de la critique

8Note générale
8Scénario / ambiance
8Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour ce comic... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur comics

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

comics