Data Games nécessite l'utilisation de javascript pour mieux vous présenter ces univers bande dessinée, jeux vidéo, manga, comics, films et jeux de société.

Prochain niveau: 2 EXP

couverture comics Empyre T4

Empyre T4

Date de parution : 23 juin 2021

Éditeur : Panini Comics
Illustrateur : Jon Davis-Hunt
Collection :
Série : Empyre
Catégorie : heroes - Science-Fiction
Public : 18
Isbn 9782809497052

Votre bibliothèque

Votre avis sur l'album

Description de Empyre T4

Le combat fait rage à Manhattan et les super-héros tentent de maîtriser l’invasion Cotati. Alors que Luke Cage se débat contre un immense monstre de plantes, d’autres tentent de tuer les racines qui poussent un peu partout. L’Homme Plante étouffe Luke Cage et la situation semble bloquer pour Vision : s’il libère Power Man, il risque de chuter et de se blesser. Il n’a cependant pas d’autres choix et il utilise ses pouvoirs pour rentrer dans le corps di monstre et le pulvériser. Luke Cage s’en sort avec quelques égratignures. Le reste des racines brûle en quelques instants. Mais la guerre fait rage partout dans le monde et au Mexique, ils ont fort à faire pour calmer les Krees et les Skrulls qui se livrent une bataille sans merci. Quick Silver utilise sa super vitesse pour désarmer les combattants et jeter les armes dans le ravin. La situation semble s’apaiser. Mais là encore, la guerre est loin d’être terminée. Une terrible nouvelle retentit : le Wakanda est envahi et complément débordé. Le Royaume demande de l’aide de toute urgence. Pire encore : T’challa semble être mort suite aux violents affrontements qui ont eu lieu…

Critique de Empyre T4

La guerre entre les Cotati et le reste du monde touche à sa fin et l’issue risque d’être particulièrement sanglante. Un final décevant, bien loin des débuts annoncés pour un event ambitieux qui n’aura pas tenu ses promesses. L’event Empyre s’achève sur ce quatrième tome. Avec tous ces combats, ces tensions et ces multiples ramifications, on se demande bien comment les scénaristes allaient conclure la saga. Finalement, la fin d’Al Ewing et Dan Slott déçoit profondément. On est très loin du spectaculaire et de l’original annoncé au départ et le dénouement n’est qu’un combat gigantesque de plus dans un récit de super héros. Pas impressionnant et rapidement expédié, le final sent le happy end mal maîtrisé avec en plus un effet rose bonbon mièvre et insipide. Quand on se remémore l’impressionnante présentation du projet, on a l’impression ensuite d’assister à une lente agonie, un peu comme un bel arbre qui se serait petit à petit desséché et qui finalement deviendrait totalement creux à l’intérieur. Pourtant, le visuel de Valerio Schiti est toujours aussi léché et spectaculaire. Seule l'annonce du prochain event pourra peut être réjouir les fans avec le retour d’un personnage emblématique. Cela n'enlève rien à cette impression d'amertume due certainement à l’absence totale de profondeur des personnages. Même Hulking, qui a pourtant du potentiel, semble en retrait et méritait un meilleur traitement. Les deux mini récits annexes relèvent un peu le niveau malgré tout avec notamment la personnalité inquiétante de R’Klll, l’ancienne impératrice Skull. Mais c’est surtout l’histoire de Miss Hulk qui nous met un peu de baume au cœur et qui nous rappelle qu’Al Ewing excelle quand il flirte avec le genre horrifique. L’Empire Cotati s’effondre en même temps que l’event Marvel de l’année 2021…

Auteur de la critique

6Note générale
14Scénario / ambiance
6Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour ce comic... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur comics

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

comics