Prochain niveau: 2 EXP

couverture comics Diana-princesse des Amazones

Diana-princesse des Amazones

Date de parution : 10 juillet 2020

Éditeur : Urban Comics
Illustrateur : Victoria Ying
Scénariste : Dean Hale
Collection : Urban Kids
Série : Diana-princesse des Amazones
Catégorie : heroes
Public : 18
Isbn 9791026818274

Description de Diana-princesse des Amazones

Diana grandit de plus en plus vite sur l’île de Themyscira. La vie est belle pour ces Amazones : la reine Hippolyte est tellement fière d’avoir enfin une fille. De nombreux tableaux montrent la naissance de sa fille et de nombreux dessins la représentent avec son bébé. Tous les jours, Diana suit des cours et fait des exercices physiques à n’en plus finir. Tout cela occupe, c’est sûr, mais elle s’ennuie malgré tout. Il faut dire que Diana est la seule enfant sur l’île. Elle ne peut pas jouer avec quelqu’un de son âge. Pire : elle a un âge où on lui interdit de faire certaines taches, soit parce qu’elle est trop jeune, soit parce qu’elle est trop grande. C’est un jour comme un autre et ses activités sont toujours les mêmes mais Diana est heureuse : elle va enfin jouer une partie de tintaballe contre sa maman. Quand elle arrive devant Hippolyte, celle-ci est en plein conseil. Diana essaie de parler mais il est impossible d’interrompre les Amazones. Elles sont tellement occupées à parler de sujets graves et sérieux comme l’écologie, la protection contre les hommes, les récoltes de la terre... Diana est triste car elle comprend qu’elle ne pourra pas jouer contre sa mère. Elle s’était pourtant bien préparée pour ce moment et elle s’était entraînée très sérieusement. Elle vit dans un paradis, en paix avec toutes et au milieu de toute sa famille qui est en bonne santé. Que demander de plus ? Peut-être juste une amie ?

Critique de Diana-princesse des Amazones

Diana s’ennuie car elle grandit seule, au milieu des Amazones qui se préparent à la guerre. Un récit tout en simplicité, qui détourne habilement le genre pour en faire un très beau conte moderne. Wonder Woman va bientôt être à l’honneur avec la sortie du film Wonder Woman 1984, en septembre prochain. Urban lance donc plusieurs séries pour l’occasion. Et celle-ci va en surprendre plus d’un : le récit d’enfance de Diana. Son passé a déjà été exploré plusieurs fois mais ce qui est original, c’est la façon de l’écrire. Tel un conte pour enfants ou un album jeunesse, cette version est pleine de fraîcheur et de finesse. On retombe en enfance avec le trait cartoon de Victoria Ying et les couleurs délicates de Lark Pien. Un petit enchantement visuel qui représente à merveille le monde de l’enfance et les terres enchanteresses de Themyscira. Mais c’est aussi le fruit du travail de deux auteurs issus de la littérature jeunesse, Shannon Hale et son mari Dean. Allant à contre-courant des récits super-héroïques, ils livrent une histoire attachante et qui prend le temps de développer la personnalité de la jeune amazone. Le ton ressemble fortement à un livre jeunesse, plein d’humanisme, de rebondissements et de morale sous-jacente. L’emprunt à la mythologie est également une excellente idée. Au final, ce récit humble et plein de simplicité constitue une belle surprise dans la production guerrière de Wonder Woman !

13Note générale
12Scénario / ambiance
12Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
Il n'existe aucunes critiques pour ce comic... Vous devriez peut-être vous en méler non?
Vous auriez un bonus XP, plus d'influence, et la gloire éternelle (probablement)!
devenir rédacteur

Comparateur comics

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

comics