Prochain niveau: 2 EXP

couverture comics Cochléa & Eustachia

Cochléa & Eustachia

Date de parution : 25 septembre 2020

Éditeur : Huber éditions
Illustrateur : Hans Rickheit
Scénariste : Hans Rickheit
Coloriste : Hans Rickheit
Collection : -
Série : Cochléa & Eustachia
Catégorie : Roman graphique
Public : 18
Isbn 9782955261071

Description de Cochléa & Eustachia

Nous sommes dans une énorme salle à la décoration inédite. En effet, en son centre, la carcasse empaillée d'un tapir est exposée. Sur son côté se trouve une cage faite de bois dont l'ombre ferait croire à première vue qu'elle ne fait qu'un avec le cadavre. Ce reste d'animal semble en tout cas bien entretenu, vu sa chemise rappelant l'ancien régime et la collerette d'un blanc immaculé présente à son cou. Un système de poulie a été installé sur le mur droit de la demeure. Il est juste au-dessus de la tuyauterie et sert à déplacer des chaînes imposantes au point de partiellement gésir sur le sol. L'extrémité d'une de ces chaînes est ornée d'une tête d'animal. La morphologie du crâne et la gueule encore ouvertes font directement penser à un rongeur. La partie gauche de la pièce est occupée par une cage de verre. À sa surface, un arbre se développe. Il est même possible de voir ses racines, directement liées aux parois. La cage renferme une véritable abomination. Le cadavre sans tête d'un homme s'y trouve. En regardant entre les jambes du défunt, un œil gigantesque est visible. Bien que très effrayant, ce lieu est empreint d'un calme pesant. C'est alors que l'épine dorsale du tapir est brusquement écartelée. Le responsable ? Une taupe qui s'y fraie un chemin

Critique de Cochléa & Eustachia

Cochléa et Eustachia sont deux ravissantes demoiselles. Elles habitent dans un monde essentiellement composé de créatures insolites et belliqueuses pour la plupart. Leur sécurité se retrouve donc constamment compromise. Un tome délicieusement terrifiant ! Ce monde purement déjanté est né de l'esprit d'Hans Rickheit. Ses œuvres ont beau nous filé la chair de poule, leur caractère unique nous amène à nous y plonger. Les amateurs du genre ont sûrement apprécié La machine cercueil, histoire écrite en 2014. Elle narre le quotidien de deux jeunes Anglais au 19e siècle dont la profession est la fabrication d'instruments musicaux. Petit bémol, leur principal matériau n'est autre que la dépouille de différentes sortes d'animaux... Certains codes propres au style de l'auteur sont identifiables au tout début de Cochléa et Eustachia. L'œuvre débute en silence. Les quatre premières pages installent le décor sans faire apparaître le moindre dialogue. Une entrée en matière clairement captivante. Mais la principale différence avec l'œuvre précédente est la présence de couleurs. En effet, les scènes sont intimement liées au ciel. Une utilisation judicieuse du bleu pâle monochrome est donc faite. À l'instant où le lecteur débute sa lecture, il se retrouve transporté dans une dimension bordélique, où la logique à laquelle il est habitué disparaît. Cette œuvre est un mixte de toutes les déviances de la conscience (rêve, hallucinations, etc.) Heureusement, nos deux jeunes demoiselles ont vite fait de nous ramener sur terre avec leurs tenues légères et leur attitude désinvolte. Ne nous y perdons pas, ce périple a pour objectif de suivre les aventures de ces deux petites nymphettes. Pourquoi ne pas en profiter pour découvrir la raison de leur présence dans un tel lieu ? Ou encore mieux, comment un tel endroit a-t-il bien pu voir le jour ? Quel intérêt les Cochléa et Eustachia ont pour cette taupe venue plus tôt ? Leurs aventures les amèneront-elles à faire face à d'autres animaux ? Le seul moyen d'avoir réponse à toutes ces interrogations est de dévorer chacune des 105 pages de cet album paru en France aux Éditions Huber. La référence la plus proche de cette œuvre est probablement Charles Burns, car elle a tout comme lui brisé l'ensemble des codes du genre. Ces repères graphiques qui se sont lentement imposés au point de rassurer le lecteur sont totalement absents de cette histoire. Un véritable choc vous attend après lecture, et seule une seconde lecture pourra réellement vous aider à saisir tous les non-dits de l'œuvre. Soyez prévenu, vous ne pourrez que vouloir plus de Rickheit par la suite.
12Note générale
11Scénario / ambiance
12Illustration
Vous devez vous connecter afin de proposer une critique.
devenir rédacteur

Comparateur comics

Trouvez le meilleur prix

Extraits

Photos 30

comics